Digitale Afrique

DIGITALE AFRIQUE
Création et innovations numériques en Afrique

Publication en français et en anglais - Parution: printemps 2013 - Éditeur: MCD

Digitale Afrique est une publication papier éditée par la revue MCD (Musiques & Cultures Digitales) à Paris, qui présente une sélection de réalisations africaines associant la création artistique aux technologies numériques, à l'initiative de Karen Dermineur (rédactrice en chef invitée).  

Cette publication propose d'offrir un regard sensible sur une matière peu connue et analysée jusqu'ici. La version papier est accompagnée de la création d’une communauté en ligne, sur le blog et le groupe de Digitalarti.com, qui permet aux acteurs africains du numérique de se faire référencer et connaître.

L'objectif principal de ce projet est de proposer une approche qualitative des pratiques numériques liées à l'art en Afrique. Elle donnera une visibilité internationale aux artistes numériques africains et à la fois offrira un regard sur la diversité culturelle d'un continent qui propose, de l'art et du numérique, une approche spécifique.

Il s'agit de dresser le portrait d'artistes, de faire découvrir des œuvres numériques et des initiatives originales, des institutions, des groupes informels, la vision de commissaires d’expositions et de critiques, des espaces de création et de réflexion sur les pratiques numériques, ainsi que les principaux rendez-vous internationaux organisés en Afrique (festivals, biennales, rencontres, etc.). Et d'établir une classification des différentes initiatives en fonction des thèmes d'inspiration les plus fréquents (par exemple: l'identité, la frontière, la migration, la violence, l'électricité, la ville, etc.).

Karen Dermineur a pour objectif de présenter une quarantaine de portraits, pratiques, initiatives: les textes seront illustrés par des logos et des photographies des artistes, d'œuvres  numériques, ainsi que d'expositions, de spectacles, d'espaces, etc.

Une dizaine d'articles de fond sur la création numérique en Afrique sont également commandés à des spécialistes africains: artistes, universitaires, chercheurs, critiques d'art africains, vivant sur le continent ou dans la diaspora. En fin de revue, le lecteur trouvera une bibliographie de toutes les références citées dans la publication, et un index général unique des noms de personnes, titres des œuvres, noms de lieux et entités, thèmes abordés, etc.  

Ce travail, sous ses différents aspects de conception, recherches, contacts, information, rédaction, sera réalisé par Karen Dermineur, grâce à des liens tissés depuis 10 ans sur le continent africain. Ses sources d'information: réseaux interpersonnels, groupes informels et Internet. Karen Dermineur assurera la gestion du projet à partir du Sénégal, de Paris pour la diaspora, et lors des grands rendez-vous africains autour de l'art et du numérique.

Exposition - 14 mai-14 juillet 2013 - Marseille et +

À l'occasion de la sortie de la publication, une exposition sera organisée à Marseille en 2013, dans la Bastide St-Joseph avec Planète Émergences en partenariat avec la Mairie des 13e et 14e arrondissements de Marseille, dans le cadre du rendez-vous « Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture ». Cette exposition sera organisée par MCD en collaboration avec Guillaume Renoud-Grappin (Planète Émergences) et Karen Dermineur, et une commissaire d’exposition invitée, Tegan Bristow (Johannesburg, Afrique du Sud).

Deux autres événements seront organisés à Paris et à Dakar pour la sortie de la publication.  
L’exposition aura pour thème central « Afrique et réseaux sociaux » et proposera, outre une sélection d'artistes et œuvres présents dans la publication papier, un certain nombre d’initiatives et d’expériences autour des réseaux sociaux sur Internet, téléphones mobiles, etc. Il s’agira de présenter les projets qui se développent grâce à et à travers ces réseaux selon des spécificités africaines, et qui répondent à de véritables besoins locaux.

Ici encore, Karen Dermineur s'assure des sources d'information, établit les contacts avec les responsables de ces initiatives, mais aussi avec des informaticiens, développeurs, hackers qui travaillent sur les logiciels libres et autres solutions alternatives. L'étude de ces projets constituera la base de travail pour la réalisation de l'exposition qui, à Marseille en 2013, doit interpeller le public sur les pratiques et usages des technologies les plus récentes en Afrique.

Calendrier de réalisation:
2012

Premier semestre 2012
- Contacts, repérages et choix artistiques.
Mai 2012, à Dakar
- Présentation en avant-première de Digitale Afrique dans le cadre d'un événement municipal:
la soirée d’Ouverture officielle de la 10e édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, avec la présentation du travail d'un artiste numérique sénégalais invité,
- Présentation de Digitale Afrique à l'occasion d'une journée de rencontres intitulée: « Réalités de la création du numérique en Afrique. État des lieux, attentes et perspectives », organisée par les principaux acteurs locaux du numérique et l’Institut français du Sénégal, dans le cadre du Dak’Art_Lab de la 10e édition de la Biennale de l’art africain contemporain.

2013
Mars 2013
- Parution des éditions papier et numérique de Digitale Afrique.
- Événements de lancement organisés à Dakar, Paris, Johannesburg et Marseille.
14 mai-14 juillet  2013
- Accueil de l'exposition Digitale Afrique à Marseille, accompagnée d'un colloque intitulé « Numérique et société », et d'ateliers proposés par les acteurs marseillais et africains spécialisés dans le numérique et les logiciels libres.
Dernier trimestre 2013
- Exposition à Paris, couplée avec une série de débats publics et d'ateliers.

2014
- Organisation d’une tournée de l’exposition dans plusieurs villes africaines et européennes.

Équipe:
- Anne-Cécile Worms > Directrice / MCD / Paris
- Laurent Diouf > Rédacteur en chef / MCD / Paris
- Guillaume Renoud-Grappin > Coordinateur général / Planète Émergences / Paris
- Karen Dermineur > Rédactrice en chef et co-commissaire invitée / Digitale Afrique / Dakar
- Tegan Bristow > Commissaire invitée / Département des Arts numériques de l'école du Wits / Johannesburg.

Partenaires associés confirmés à ce jour:
Une production MCD, et une co-production Planète Émergences (Marseille-Provence 2013) pour l'exposition Digitale Afrique.
Avec:

- Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la Culture, qui a labellisé l’exposition,
- L'Institut français de Paris, et son bureau local à Dakar,
- La Délégation aux Relations Internationales de la Ville de Paris (échanges en cours)
- L’Organisation Internationale de la Francophonie,
- Le réseau Upgrade! International sur l'art, les technologies et la culture,
- Le réseau Digitalarti (Digital Art International), à Paris,
- Incident.net (hôte d’Upgrade! Dakar), à Paris, et son réseau international,
- La « Division des Arts Numériques » de la Wits School of Arts de l’Université du Witwatersand (Johannesburg, Afrique du Sud), représentée par Tegan Bristow,
- E-FEST, le premier festival d’arts numériques au Maghreb (Tunis, Tunisie), fondé par Afif Riahi,
- « Kër Thiossane, villa pour l’art et le multimédia », représentée par Marion Louisgrand (Dakar, Sénégal),
- RAVY Rencontres d’Arts Visuels de Yaoundé (Cameroun), représenté par Serge Fokoua,
- Le Goethe-Institut de Dakar (Sénégal).

D’autres partenariats sont en cours avec de nombreuses institutions à Dakar et sur le continent africain, à Paris et dans plusieurs villes européennes.

Rédactrice en chef invitée - Biographie:
Karen Dermineur est une « Plasticienne du réseau »: auteur multimédia, curatrice indépendante d'expositions multimédia, organisatrice d'événements culturels et artistiques autour de la création numérique. Elle vit et travaille à Dakar et à Paris.
Elle a co-fondé la plateforme internationale de création en ligne « Incident.net » en 1996. Travaillé dans le cadre de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak'Art) en 2002 et en 2004 pour présenter au public, au sein du Dak'Art_Lab, la création numérique internationale. Co-fondé le collectif GawLab à Dakar en 2004, et créé le nœud « Upgrade! Dakar » du réseau « Upgrade! International » en 2008, pour rendre compte de l'évolution des pratiques numériques liées aux logiciels libres. Dans le cadre de son travail avec Trias Culture de 2009 à 2011, elle a notamment organisé des ateliers de création interactive en temps réel. Depuis 2010, elle organise chaque été le festival Désert Numérique à Saint-Nazaire-le-Désert (Drôme).
Elle coordonne le projet Digitale Afrique: rédactrice en chef invitée par MCD (Musiques & Cultures Digitales), et co-commissaire artistique de l’exposition sur les créations, projets en réseau et usages innovants du numérique en Afrique.

> http://KRN.incident.net

Contact principal de Digitale Afrique: KRN@digitalafrique.net

 

Fichier attachéTaille
DA2012.jpg27.22 Ko
DigitaleAfrique_Abstract_fr.pdf96.26 Ko
February 14, 2012Digitale Afrique
Cat.: