Transcultures


 

Transcultures, Centre interdisciplinaire des cultures électroniques et sonores (direction artistique : Philippe Franck), est une association qui a été créée en 1996 à Bruxelles pour promouvoir et développer les croisements entre les pratiques artistiques/culturelles contemporaines et les enjeux arts/société/technologies. Elle explore plus particulièrement les champs de la création numérique et des arts sonores. Depuis 2016, Transcultures est installée à Charleroi dans les bâtiments du Vecteur pour y développer un centre interdisciplinaire alliant production, médiation et réflexion pour les créateurs et les cultures électroniques et sonores.

 

transcultures.be

 

Transcultures, Interdisciplinary Center for Sound and Electronic Cultures (Artistic Director: Philippe Franck) is an association born in 1996 in order to promote and develop crossings between contemporary artistic practices and arts/society/technology stakes; focusing in particular on sound art and digital creation. Since 2008, Transcultures is settled in Charleroi (Belgium) and through its new interdisciplinary center, is working on production, mediation and reflection regarding electronic and sound projects.


 

CALL | Language Plus - Pépinières européennes de Création | MAP Artist Residencies

 

APPEL À CANDIDATURES : RÉSIDENCE D'ARTISTE MAP, AU CENTRE LANGAGE PLUS, ALMA, QUÉBEC, DATE LIMITE DE DÉPÔT : 18 NOVEMBRE 2018

Dans le cadre de leur programme de mobilité, les Pépinières européennes de Création et le Centre Langage Plus lancent un appel à candidatures pour une résidence de 2 mois à Alma au Québec, du 07 février au 06 avril 2019.

Montant du prix à la création dont bénéficiera l’artiste

Le Conseil des arts et des lettres du Québec offre une bourse d’un montant de 2 000$ par mois pour un maximum de 4 000$. La résidence est conditionnelle à l'obtention de cette bourse.

plus d'info pepinieres.eu/langageplus2018-call

LA RÉSIDENCE

Démystifier l’art contemporain en tissant des liens entre création et communication avec l’autre constitue une stratégie visant à élargir la sensibilité du public vis-à-vis de l’art. Prenant assise dans l’art et la vie, son ancrage dans la communauté et son devenir, la résidence de l’artiste se développera en observation, en collaboration ou en communion avec un groupe de la communauté almatoise ou régionale. L’expérience à la fois sensitive et instructive, parce qu’elle réunira des points de vue distincts, sera unique par son approche et hybride par son résultat. Démocratiser l’art en développant progressivement des rapports plus étroits entre l’artiste et les communautés urbaines et rurales (québécoise, innue et multiculturelle) répond à l’objectif d’expérimenter la façon dont l’art peut s’inscrire dans la vie quotidienne et devenir un moteur de créativité dans des localités éloignées des grands centres. Le projet réalisé sera diffusé à Langage Plus comme un hommage au défi interculturel et une célébration unissant des cultures différentes.

Domaine d'expression proposé pour cette résidence

  •     arts visuels
  •     transdisciplinarité

Critères d’admissibilité

    L'appel s'adresse en priorité aux artistes émergents professionnels âgés de maximum 35 ans (le concept d’artiste émergent étant laissé à la discrétion du jury qui se basera en priorité sur le parcours de l'artiste plus que sur son âge) ;

  •     Détenir l’une des citoyennetés européennes;
  •     Avoir terminé ses études et développé une pratique artistique personnelle;
  •     Séjourner impérativement à Alma pendant toute la durée de la résidence (sans accompagnement familial);
  •     Se libérer de ses obligations professionnelles pour la durée du séjour.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Langage Plus et son collaborateur, le Centre SAGAMIE, s’associent pour offrir aux artistes une résidence d’une durée de 2 mois, une fois par année. Langage Plus assure l’accueil et l’hébergement, coordonne le projet et soutient l’artiste durant sa résidence (ressources humaines, techniques et matérielles). Le centre prend aussi en charge les contacts avec un groupe cible de la communauté et assure les suivis entre l’artiste et les participants.

Le Centre SAGAMIE offre à l’artiste invité les services d’un technicien spécialisé en art numérique pour l’assister dans sa création numérique.

La Structure d'accueil

Langage Plus est un centre d’art actuel où la recherche et la création donnent lieu à une programmation diversifiée d’expositions, de résidences, d’événements et d’activités éducatives. En accueillant des artistes d’ici et d’ailleurs, Langage Plus fait découvrir et expérimenter l’art d’aujourd’hui à une large clientèle régionale, participant également au rayonnement du Saguenay–Lac-Saint-Jean sur la scène nationale et internationale.

La direction artistique a comme objectif de proposer différentes activités liées à ses grandes orientations qui sont :

  •     l'identité individuelle et collective;
  •     le territoire et son appropriation;
  •     l’art et la vie, son ancrage dans la communauté et son devenir;
  •     les propos abordant l’art actuel et son développement.

Langage Plus est un lieu à l’affut des problématiques reliées à l’art actuel et aussi un espace de création ouvert sur le monde, un point de vue sur l’art d’aujourd’hui.

Description de l'hébergement proposé

Les artistes sont logés dans un studio (loft), à l’extérieur des locaux de Langage Plus et attenant à une résidence privée. Accès privé et possibilité de profiter des autres pièces de la maison (salon, cuisine, salle de lavage). Le studio est situé à proximité d’une épicerie et à 15 minutes à pied de Langage Plus et du centre-ville d’Alma.

Ressources matérielles mises à disposition de l’artiste

L’artiste en résidence à Langage Plus bénéficie d’un atelier de création, de l’utilisation d’un ordinateur Mac avec logiciels de traitement de l’image (Photoshop, In Design, Premiere Pro), d’un accès aux espaces communs (centre de documentation, salle de réunion, cuisine, etc.), des outils et équipements de menuiserie ainsi que des équipements audiovisuels. La liste des équipements peut être fournie sur demande.

Moyens mis en œuvre pour promouvoir le travail de l'artiste

Langage Plus offre à l’artiste invité la possibilité d’exposer le travail amorcé lors de son séjour dans la salle projet du centre sous forme d’une exposition individuelle, promue par affiches, cartons d’invitation et informations aux médias par voie d’un communiqué de presse. Comme l’exposition s’insère dans le cadre de la programmation annuelle du centre, elle est aussi diffusée sur le site Internet du Réseau des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ).

Le territoire

La ville d'Alma a une superficie totale de 202 km2, dont 15 % du territoire est urbanisé. À ce jour, la population almatoise est de 30 463 habitants.

La présence d'industries lourdes permet de maintenir un niveau d'activités économiques important, alors que les petites et moyennes entreprises contribuent actuellement au développement de la ville. Soulignons que le centre-ville d'Alma a su rester un élément important du dynamisme local, et ce, grâce aux efforts de l'ensemble de la collectivité. Une grande partie du territoire est occupée par des terres en culture et de nombreuses exploitations agricoles qui contribuent également à la croissance économique de la ville.

Enfin, sur le point de vue géographique, la ville d'Alma est limitrophe au lac Saint-Jean et traversée par deux rivières, la Petite Décharge et la Grande Décharge qui, à leur confluent, forment la rivière Saguenay. Dans l'ensemble, divers accidents géographiques, tels reliefs accidentés, ravins profonds et affleurements rocheux, marquent le territoire de la ville d'Alma. Cependant, si ces contraintes apparaissent comme des obstacles sur le plan physique ou économique, elles contribuent toutefois à donner un paysage urbain particulier, en ayant à proximité de très beaux sites naturels qui ignorent la monotonie.

Au niveau culturel, la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean offre une grande diversité d’activités et d’événements en art actuel et constitue un milieu riche pour l’expérimentation artistique, principalement en raison de la présence de plusieurs institutions d’enseignement à différents niveaux scolaires (secondaire, collégial et universitaire). Aussi, quatre centres d’artistes sont présents sur le territoire, ainsi que trois organismes offrant des ateliers d’artistes et des équipements spécialisés (menuiserie, équipement de production cinématographique, etc.) positionnant la région au 3e rang des principaux pôles culturels, derrière les villes de Montréal et de Québec.

Financeur de ce prix à la création

Le Conseil des arts et des lettres du Québec

Coordonnatrice nationale : Diane Isabelle, Chargée de programmes
Direction du soutien à la diffusion et au rayonnement international, Conseil des arts et des lettres du Québec