Maison populaire


Utilisant de multiples médias – images, sons, textes, corporalité… –, le multimédia génère des expressions toutes aussi diversifiées. Riche de cette pluridisciplinarité et d’une expérience de trente ans en matière de diffusion culturelle des technologies de l’information et de la communication, les actions de culture multimédia de la Maison populaire contribuent à offrir à ses publics la possibilité de trouver sa place sur un territoire en perpétuelle recomposition et rassemblant une grande diversité culturelle. À cette image, ses propositions sont autant d’entrées vers une appropriation des outils et du langage de la culture multimédia à différents niveaux. Ateliers de pratique, actions éducatives auprès des publics scolaire et périscolaire, ateliers d’expérimentation, expositions d’artistes du numérique, rencontres entre artistes, chercheurs, théoriciens et publics, résidences de création et accompagnements de projets artistiques viennent en réponse à ce besoin exprimé de préhension pour les uns et d’extension pour les autres des usages et des pratiques de ce champ. Complétées par un accès libre à Internet et la mise à disposition de ressources pédagogiques, matérielles et logicielles, de réflexions et de projets artistiques en ligne, ces actions s’inscrivent sur le territoire local pour s’étendre, comme le permet la toile, à des territoires plus vastes.

Qu’ils soient de nouveaux talents ou de renommée internationale, nombreux sont ceux qui viennent y partager leur recherche et leur démarche. Car, c’est aussi dans la rencontre, dans le partage des expériences, par l’envie et la curiosité, que chacun s’approprie ces nouveaux espaces qui lui sont offerts.


 

Rencontre avec Pascal Marquilly

Courtesy de l'artiste

Vendredi 24 novembre de 20h à 22h

 

Dans le cadre de la rési­dence de créa­tion numé­ri­que de Pascal Marquilly en 2017 à la Maison populaire.

Artiste invité par Blandine Roselle, commissaire en résidence dans le cadre de l’exposition du centre d’art « L’Autre… De l’image à la réalité ».

Première étape de création du projet « Ombres de Chimère », l’installation présentée est issue d’une résidence numérique à la Maison Populaire. Elle est composée de papier ajouré (découpage au laser, essais réalisés au Pop [Lab] et finalisation au TechShop de Lille) et de mécanismes permettant la projection d’ombres en mouvement.

Les images apparaissent et disparaissent presque simultanément, fabriquées par le truchement d’un dispositif mécanique aléatoire. C’est un ballet incertain où les formes flottantes évoquent les figures troubles de l’inconscient, qui pour autant s’ancrent dans le réel...
Fouillant les ombres de l’enfance et les terreurs nocturnes, rabattues dans un paysage de guerre, l’œuvre évoque les ombres spectrales flottants sur nos écrans.

« Ombres de Chimère » est un processus de création porté conjointement par Pascal Marquilly, François Andes et Luiz Gustavo Carvalho.

Entrée libre.

Réservation conseillée au 01 42 87 08 68

Plus d'informations

Dans le cadre de Némo, Biennale internationale des arts numériques - Paris/Île-de-France produite par Arcadi.

 

 

En relation

Résidence artistique Neïl Beloufa

Résidence de création artistique Neïl Beloufa De janvi
by Maison populaire
user

Le Cyberespace comme champ narratif

Le texte et les slides de ma conférence du 17 décembre 2017 dans l
by Lorenzo Soccavo

Afterwork #33 au Château Éphémère

Rendez-vous mensuel incontournable de Château Éphémèr
by Château Éphémère - fabrique sonore et numérique