Lorenzo Soccavo


A la double métaphore du monde comme livre et du livre comme monde substituons celle de la lecture qui sort du bois et du lecteur qui entre dans la forêt. Ce double mouvement dans l'espace de notre imaginaire et aussi, dans le temps, ce moment unique où l'un et l'autre, la lecture et le lecteur, en viennent à se croiser, sont propices à réfléchir l'autonomisation du lecteur de fictions littéraires. Réfléchissons-y ensemble, voulez-vous ?

 


 

Futur du Livre : pour un point de vue singulier et expérimental

A découvrir sur la page Actu de Numipage mon interview par Laurent Hentz pour un panorama de mes travaux et expérimentations en cours :-) 

En relation

En fuyant, ils cherchent une arme 3/3 : Des horizons et le départ

Exovisions © Justine Emard, Adagp, Paris 2018   Vernis
by Maison populaire
user

festival accès)s( # 18 - Paysage-fiction

De tout temps, le paysage est une question de regard. Forme d’interpr&eacu
by accès-s