OPEN YOUR WEB #3

Cette scène ouverte permet aux acteurs de la scène numérique de venir présenter leurs travaux, leurs œuvres, leurs projets, dans un cadre convivial. 
14 H
Présentation du SPAMM par Jean-Jacques Gay (critique d’art)
http://www.spamm.fr
 
Aux origines de synesthésie.com, Jean-Jacques Gay assure la curation de monographies numériques (Benayoun, Trois carrés et Bianchini, entre autres ). Il collabore à divers médias (Libération, France tv, Pixel, Les lettres françaises, Bref, Zeuxis, Muséart…. ) et plus récemment Mcd, Digitalarti, Turbulences vidéo et Larevue.fr. Membre de la commission numérique de la SCAM, il est aussi auteur pour la télévision et enseignant en cinéma pour l’université de Paris 8 et l’EESI de Poitiers / Angoulême et accompagne SPAMM.
 
…En créant SPAMM et en proclament leur art comme SuPer Moderne Art à travers un pseudo Musée, Thomas Cheneseau, Systaime et leurs collègues créateurs des réseaux nous « montrent » leur art à travers un musée d’une nouvelle génération, un musée international qui nous appartient où et quand nous le souhaitons : un SPAMM….. Un SuPer Art Modern Muséum, Pinacothèque du 21ième siècle qui va nous montrer qu’on s’était trompé, que l’art numérique pouvait entrer au musée, il lui suffisait pour ça de créer son musée…. Un musée qui n’existe pas. Mais un musée virtuel indispensable pour voir la réalité de l’art d’aujourd’hui et faire œuvre ensemble.
 
http://cblog.culture.fr/2012/05/14/art-numerique-spamm
JJ Gay – Spamm : Faire œuvre ensemble.
 
14 H 30
OPEN COMPUTER / MIC
Présentations de projets / Scène ouverte
 
15 H 
ENERGY CONATUS FLUX / SYSTAIME + HECTOR KAFKA
Performance Audio / Video / Web
http://www.systaime.com/
http://www.soundcloud.com/hektor-kafka/
 
Le Conatus est l’expression de la puissance d’une chose, ou d’un individu, en tant que celui-ci est conçu comme étant un mode fini, c’est-à-dire une partie de la Nature naturée. Il est, par là même, nécessairement confronté à une infinité de causes extérieures qui vont tantôt empêcher son effort, tantôt le permettre. Chez l’homme, le conatus n’est pas autre chose que le désir qui le fait tendre naturellement vers ce qui lui parait bon pour lui.
 
Artiste du multimédia et des réseaux, Systaime (Michaël Borras) est le fondateur du mouvement French Trash Touch (créé en 1995, attesté en 2003), membre de l’internationale échantillonniste, il est un acteur important du réseau artistique alternatif parisien des années 2000, de l’art numérique, de l’art en réseau, du Mashup (video) et du Youtube Poop, il est également vidéo-jockey et commissaire d’exposition. En 2011, il est l’initiateur et le co-fondateur du SPAMM, musée des Arts super modernes, avec Thomas Cheneseau.
 
De l’ambiant à l’éxperimental, du pur aléatoire au séquencé, du bruit au ton, Hektor Kafka  est le projet ambiant-experimental de Human Koala.
 
 
15h30
EXOMENE / SYNESTHESEUR
Présentations du synesthèseur par Exomène
http://www.exomene.com/synaesizer.html
 
Le synesthèseur vous fait voir ce qu’il entend et entendre ce qu’il voit. Il vous transforme en synesthète, comme l’étaient Kandinsky qui entendait la musique des couleurs ou Nabokov pour qui les lettres évoquaient des couleurs.
 
Pour ce faire, il est lui-même un synesthète artificiel: son système vidéo est directement branché sur l’audio et inversement: elle entend avec ses yeux et voit avec ses oreilles. Et ce qu’elle voit modifie ce qu’elle entend.
 
La technique employée est celle du databending qui est une forme de « hacking » au sens premier du terme. Il s’agit de détourner un fichier ou un flux de données de son usage initial. Ainsi, les images sont interprétées par cette machine comme s’ils s’agissaient de sons. Les sons ainsi produits sont alors envoyés à un système de génération vidéo qui produit des films en modifiant les images d’origine en fonction des sons qu’elles ont générées.
 
Le synesthèseur est donc un synesthète artificiel dans la mesure où ses « sens » ont été mélangés afin de générer une expérience synesthétique chez son utilisateur. C’est un générateur synesthésique, un synesthéseur.
 
Vidéos: http://www.exomene.com/synaesizer_videos.html
Sons: http://www.exomene.com/synaesizer_sounds.html
 
 
 
16 H 00
3– / MIYÖ VAN STENIS
Web / Live From  Caracas
http://3lllo.tk/
http://miyovanstenis.tk/
 
 
 
16 H 30 
COMEBACK @ ABCREATION / AURELIEN BAMBAGIONI
http://www.twitter.com/abcreation 
http://www.abcreation.net
 
Comeback est un projet d’écriture visuelle liée au déplacement, à la déambulation et au tourisme.
 
Un modèle rhizomatique mais avec un centre. Celui-là même où je me trouve au moment de faire la photo. Un témoignage autre qu’une simple vue frontale de ce que j’ai vu mais bien celle environnementale et totale d’où je me trouvais. Un “je suis passé par-là” numérique. Sorte d’architecture augmentée de mes passages spécifiques (je fais un Comeback uniquement dans les endroits où je reste, où je passe pour une raison précise) je me plais à penser qu’un jour, ce travail puisse délivrer une vision extra-terrestre de mes allées et venues.Car on revient toujours au même endroit après en être parti. Et un jour on y reste. Comeback.
 
Aurélien Bambagioni est né en 1975. Il vit et travaille à Paris. Artiste et vidéaste sous le label abcreation, auteur, il enseigne à l’École européenne supérieure de l’image de Poitiers et travaille au sein du studio de création Incandescence. Il réfléchit à tout ce qui touche au web et aux réseaux. Il développe une pensée organisée en systèmes cartographiques et une production visuelle formatée en série. Après avoir publié Une année sabbatique avec Jacques Villeneuve, sorte de thriller sportif basé sur des échanges issus du forum de discussion du pilote de course automobile, il met actuellement en place un travail de fiction journalistique en ligne autour des sports mécaniques.
 
16 H 45 
FIN DE TRANSMITION / OLIVIER BLAECKE, avec la participation exceptionnelle de RKO.
Performance Audio / Video
http://www.olivierblaecke.tv
 
Tentative de restauration d’un flux numérique saturé, provenant d’une civilisation ayant atteint son paroxysme et qui a cessé d’émettre.
 
Olivier Blaecke commence ses performances Veejing avec des ordinateurs 8 bits au début des années 90 dans le mouvement techno underground européen.Entre Marseille, Berlin et Paris, il travaille aujourd’hui sur des projets variés, du film et clip à la performance vidéo collaborant avec différents artistes, musiciens et agences.
 
17 H 15 / 18 H
OPEN JAM NUMERIK SESSION / OPEN MIX
 
+ GUESTS
 
 

En relation

Fossiles XXIV es

La série fossiles XXIV es interroge sur des questions environnementales,
by Rémi bouffort