EXIT 2013, natures artificielles

Chaque année, le festival EXIT explore de grandes thématiques contemporaines, paranoïa, low tech… Cette édition voit les natures artificielles envahir la Maison des Arts de Créteil du 4 au 14 avril. Le programme est dense, à la mesure des espaces d'exposition et de spectacles. Nous vous proposons une sélection parmi la vingtaine d'installations.

Création spéciale pour EXIT, Human Use of Human Beings, de Robin Meier et Ali Momeni, étudie le comportement social de petits robots soumis à de nombreuses informations sonores. "Grâce à des outils d’analyse et resynthèse vocale spécialisés ainsi que des traitements linguistiques informatisés, nous pourrons travailler non seulement avec le son des discours mais également son sens. Ainsi nous explorons des comportements émergents qui ont des caractères visuels.» (Robin Meier). Lire l'interview complète

 

 

France Cadet détourne les chiens robots en jouant sur leur identité (vache ? mouton ?). Ici elle présente les clones de Dolly, l'un parfaitement réussi, mais aussi les nombreux ratés qui ont contribué à le former, malformés, plâtrés, malades… Une réflexion sur la recherche de la perfection scientifique et le prix à payer pour y arriver.

 

Dans Parallel, Harun Farocki assemble une forme d'historique des images générées par ordinateur depuis 30 ans. L'évolution de ces formes de représentation montrent une aspiration à la représentation "parfaite" de son modèle, jusqu'à le dépasser (dans la fluidité des mouvements par exemple) et finir par remettre en cause le principe de réalité.

(source)

 

Avec la série Cosmos, Félicie d'Estienne d'Orves interroge la connaissance mythique et instinctive qu'induisent les manifestations naturelles de la lumière. L'explosion d'une étoile Supernova (à EXIT en 2011) nous plongeait dans un espace nébuleux et coloré (voir la vidéo ci-dessous).

Eclipse II questionne le positionnement du spectateur en jouant sur l'alignement des planètes.

 

Attention, la performance Cinetose du Projet EVA n'est pas destinées aux cœurs fragiles. D'imposantes plaques de métal descendent par paliers sur les spectateurs, engendrant perte de repères et claustrophobie. 

 

Pierre-Laurent Cassière exposera RAYON BLEU. Pour cette installation audiovisuelle immersive, un laser "lit" un nuage artificiel et traduit ces informations en sons.
Lire notre article complet sur cette oeuvre à ce lien.

 

HYDROGENY de Evelina Domnitch et Dmitry Gelfand sera une oeuvre phare de la sélection d'EXIT 2013. Le duo, bien connu pour ses interprétations esthétiques de phénomènes physiques, joue avec les propriétés de bulles d'hydrogène remontant dans un aquarium d'eau.  
Notre article complet sur cette installation, avec vidéo et photos, à ce lien
.

 

Infos pratiques :
Maison des Arts de Créteil
Place Salvador Allende
94000 Créteil
Metro Créteil préfecture
Retrouvez le programme du festival sur le site de la MAC de Créteil.


Agrandir le plan

En relation

BIAN / ELEKTRA 2018 : L’humanité sous le regard des machines (et vice-versa)

Humains augmentés, avatars, robots humanoïdes, cyborgs, intellig

Les nouvelles trajectoires spatiales du Sónar

Dans le sillage des éditions précédentes, l’int&