CORRESPONDANCE(S): Visite guidée avec Thierry Fournier à la Maison Populaire

Thierry Fournier, Maison Populaire,  Précursion

À travers des installations, œuvres programmées, vidéos et pièces sonores, la démarche de Thierry Fournier, artiste plasticien et curateur vise à instaurer des relations entre espace, temps et réseau pour provoquer des situations critiques : vivant et non-vivant, humain et machine, intérieur et dehors, fiction et réel. La Maison Populaire invite à explorer les pistes de correspondances à l'occasion d'une soirée visite-rencontre-projections le 14 novembre. 

Pendant un an de janvier 2013 à décembre 2014, Thierry Fournier s'est installé à la Maison Populaire pour une nouvelle création.  Une résidence de création numérique pour une mise en tension entre le web, l’espace urbain et l’espace social. Le fruit de cette démarche a donné lieu à la création Précursion actuellement présentée lors du quatrième volet de l’exposition Véritables préludes flasques (pour un chien) 4/4 : mémoires d’un amnésique - ! de la commissaire Marie frampier et comissaire invitée Ann Stouvenel.

Un dispositif génératif compose un film de durée infinie, à partir de flux RSS d’information en temps réel, d’extraits de musiques de films et de séquences vidéo, tournées in situ sur smartphone. L’installation génère le montage en temps réel, en associant aléatoirement ces trois éléments.

Précursion instaure ainsi une tension entre le réseau (le texte), le cinéma (le son) et la télévision (l’image). Les superpositions de sens qui en résultent mettent en évidence un storytelling généralisé dont l’imminence de l’évènement ou la probabilité de la catastrophe demeurent les figures principales.
 

PRECURSION from Thierry Fournier on Vimeo.

L’installation en réseau Précursion interroge la « fictionnalisation du réel » qui anime les narrations collectives, en particulier à travers les notions d’événement et de catastrophe. Elle juxtapose les langages de la télé-réalité, de l’information en continu et du cinéma de blockbusters, dont elle met en exergue les relations et les dépendances.

En prolongement des Rencontres du cinéma documentaire, quatre films courts de Erik Bullot sont présentés à la Maison populaire en sa présence et celle de Thierry Fournier. Une invitation à explorer les pistes de correspondances révélées dans les œuvres et films projetés lors de cette soirée : correspondances épistolaires, mise en relation ou comparaison… Les œuvres s’enrichissent de rencontre et de distanciation.
 

Correspondance(s) 
Film, vidéo - Projection/Diffusion audio

VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 à partir de 19H

Programme :

- 19 h - Visite guidée de l’exposition du Centre d’art Véritables préludes flasques (pour un chien), Mémoires d’un amnésique - ! avec Thierry Fournier.

- 20 h - Projection du programme Le don des langues de Erik Bullot.
Cryptogramme (2002, vidéo couleur, 4 min)
Tongue twisters (2011, vidéo couleur, 11 min)
-   Faux amis (2012, vidéo couleur, 14 min)
-  Fugue géographique (2013, vidéo noir et blanc, 4 min)

 

Entrée libre - Réservation conseillée
En partenariat avec l’association Périphérie
 

Maison Populaire
http://www.maisonpop.fr
9 bis, rue Dombasle
93100 Montreuil

En relation

Exposition Fondation EDF: Plus Belle la Vie (numérique)?

  Rassemblant trente artistes contemporains à l’invitation

Le numérique en folie partagé à la Villette

Passée pour trois ans , la convention entre le parc de la Villette et l

Experimenta 2018, des technos créatives en quête d’empathie et de corporalité

Experimenta, la biennale grenobloise qui réunit le temps d’une se