Mirage Festival 2016 : Techno Fiction, à Lyon du 2 au 6 mars 2016

Le Mirage Festival de Lyon revient début mars pour sa 4eme édition. Au programme, un thème : Techno fiction ! Et si notre futur massivement technologique offrait plus de poésie, de créativité et pourquoi pas, plus de magie, que nous le promettent a l'heure actuelle les monopoles des NTIC ? C'est donc autour d’un ré-enchantement du quotidien qu’évoluera la manifestation Lyonnaise cette année, avec une programmation ambitieuse, pleine de surprises, de croisements et d’hybridations étonnantes.  

L’équipe de Dolus & Dolus a une nouvelle fois fait preuve de ses capacités à réunir et à rassembler, tout en osant les croisements et les partenariats les plus audacieux, avec ce programme de l’édition 2016 annoncé officiellement le mercredi 20 janvier au cours d’une conférence de presse qui se déroula au Lavoir Public, lieu emblématique de la création Lyonnaise (et pas que) ; bien connu des amateurs d’arts transgressifs et innovants, au sein duquel se tiendra aussi une partie du festival.

Mirage festival 4eme édition : Nouvelles écritures et techno fiction

Au programme cette année, un panel d’artistes internationaux (allemands, suisses, québécois, français, israélien, hollandais, italiens, russes) pour des performances, expositions, projections, soirées, tables rondes, débats, rencontres, workshop, divers et variés. L’ensemble se tiendra dans divers lieux de la ville de Lyon (les pentes de la Croix-Rousse bien sûr, mais également le Musée des Beaux-arts de Lyon, le Lavoir Public, Le Sucre, le Tuba (l’incubateur d’expérimentations urbaines) et le Transbordeur). Avec une nouveauté notable cette année : la participation du Grand Temple Protestant (Lyon, 3), et de deux hauts-lieux de la culture de la ville, le Théâtre Nouvelle Génération et le Théâtre des Ateliers. Le tout en partenariat étroit avec l’AADN, l’agence Tetro A+ et Fiber, le festival homologue Hollandais.

Mirage 2016 ce sera une inauguration tout d’abord, qui se tiendra le mercredi 2 mars (18 :30) aux Subsistances (Lyon, 1) et verra la présentation de l’installation de l’allemand Nils Völker, 16x12 et Attachment, l’œuvre high-tech/low-tech du Suisse David Colombini. La semaine du mercredi 02 au dimanche 06 mars sera animée par une série de performances, parmi lesquelles The Pirate Cinema de Nicolas Maigret (voir portrait), The Mirror and the Mask de l’israelien Yair Glotman et l’allemand Pierce Warnecke ( lire rencontre) , False Awakenings du néerlandais Microseq, Aftershok et Seismik d’Herman Kolgen ( voir article) , Soft Revolvers de Myriam Bleau (voir notre entretien) et The Enlightenments de Quiet Ensemble (Italie).


PÈLE-MÊLE, une installation audiovisuelle générative d' Olivier Ratsi (label Antivj), du 2 au 6 mars au Musée des Beaux-Arts de Lyon

Le parcours d'exposition, qui se tiendra comme chaque année dans divers galeries du centre, du 3 au 6 mars, comprendra Pêle-Mêle d’Olivier Ratsi (production Tetro A+ en partenariat avec Mirage) au Réfectoire baroque du Musée des Beaux-arts, 65° – 75° de Bertrand Lanthiez à la Galerie Datta, Nibiru: Planet of Crossing de Mariska de Groot (Néerlandais) à la Galerie Velours Royal, Ra, I/O, Post Code Attractor du moscovite ::VTOL:: à la Galerie des Terreaux, H-Phase d’Herman Kolgen au Grand Temple Protestant et enfin, en « off » d’honneur parrainé par Mirage, C.A.F.E, Communication Access For Everyone, production IPX-Lab et Fréderic Niederberger, une exposition sous forme de speed show (voir notre article sur son inventeur Aram Bartholl) au Cyber Café Reihane (Lyon, 7)

Des projections auront également lieux aux Subsistances, le jeudi 3 mars et le dimanche 6 (voir horaires sur le site miragefestival.com), en parallèle avec des Explorations Numériques, qui se tiendront au Lavoir Public (HeavyM, La Maison Sensible en coproduction avec l’AADN, Blanik en live ou le clubbing de Arm Aber Sexy). La participation du TNG (Théâtre Nouvelle Génération) et du Théâtre des Ateliers, consistera en la présentation d’Octaédrite, live AV ou « musique visuelle » de Félicie d’Estienne d’Orves et Lara Morciano, entre composition électroacoustique et performance extraterrestre dans lesquelles interviennent une météorite !


Mirage Open Creative Forum 2015 © Mirage Festival 

Le Mirage se composera également de rencontres. Elles auront lieu au cours du désormais fameux Mirage Open Creative Forum qui s’étendront cette année sur deux jours autour de Rencontres Pros aux Subsistances, d’Ateliers (Vers une république numérique, Art is Digit : le geste artistique dans la création numérique, et Art is Business : entreprenariat et création artistique) et salons/discussions, le samedi 05 autour des thèmes Diffuser et programmer les arts numériques et Démarches artistiques et engagement politique. D’indispensables workshops seront également proposés au public du 03 mars jusqu’au 05, avec pour sujets : Même Machine, Mapping – Dessin Augmenté, Max MSP, Paranoid Mode et Point-Break-Point.


Mirage Club au Sucre, Mirage Festival 2015

L’ensemble ne serait pas complet sans les soirées Mirage Club qui accueilleront le label néerlandais Viewlexx (vendredi 04), le collectif parisien ClekClekBoom (samedi 05), au Sucre sur une scénographie de Mika Ventura et Yony de Spider Cube (Spidercube.qtz). La nuit de clôture sera emmenée par la suissesse Aisha Devi (alias Kate Wax) pour finir en beauté.

Maxence Grugier

Digitalarti Media est heureux de compter parmi les partenaires de la 4eme édition du Mirage Festival

Teaser:

Mirage Festival #4 - Techno Fiction from Mirage Festival 

 

Programme et infos pratique sur le site de Mirage : www.miragefestival.com

A lire également: 

Mirage Festival : l’altération des sens en numérique
Mirage Festival, l’alternative qui fédère les arts numériques à Lyon

En relation

Festival Tropisme, une quatrième édition à 360°

Pour sa quatrième édition, du 30 mars au 2 avril 2017, le festiva

A l'assaut du ciel: les artistes à la conquête de l'espace

L'art s'est toujours inspiré du cosmos. Mais c'est bien apr