Les innovations technologiques qui vont changer la musique

Contre la défection actuelle de la création en musique, des artistes de plus en plus nombreux tentent depuis quelques années de renouveler le parc instrumental contemporain. De nouveaux instruments ou de nouvelles façons d’aborder le son pour une autre façon de faire de la musique, tels est le challenge de musiciens, qui logiquement, se mettent au diapason de notre époque technologique et connectée. Réalité augmentée, performances visuelles, musique immersives et participatives, panorama des innovations technologiques qui vont changer la musique.  

La musique, l'expression musicale, la création sonore, plus que tous les autres domaines artistiques, sont profondément connectés aux évolutions technologiques en cours. Avec la généralisation de l'usage de l’informatique en studio, les musiciens inventent régulièrement des propositions innovantes, tant dans le domaine de l'écoute que de l'esthétique du son. De nouveaux univers sonores s’ouvrent à nous mais pas seulement : voir la musique, la vivre, participer, sont les prochaines innovations qui, très vite, changeront la donne de la création musicale. Parce que dans le domaine de la musique : Aujourd’hui, c’est déjà demain.

Musique et réalité augmentée

Le futur de la musique, c’est peut-être bien la réalité augmentée. A ce titre, le projet de Brian Eno et Karl Hyde d’Underworld, une application de RV pour iOS est particulièrement intéressante et poétique. Avec cette « app », les acheteurs de l’album d’Eno & Hyde, Someday World, peuvent voir fleurir une cité virtuelle s’ils dirigent leur smartphone sur la pochette, ou même le disque, du duo.


Eno • Hyde iOS App

L’expérience se vit encore plus pleinement avec la version vinyle sur laquelle l’architecture digitale se met à bouger, éclore, grandir, et pulser au rythme de la musique. Avec la réalité augmentée, le son devient un objet tangible. C’est ce à quoi s’attache Augmented Groove, un projet développé par une team Americano-Japonaise qui permettra sous peu de générer des objets 3D au son et au rythme de la musique dans des clubs ou des concerts. Cette technologie, appliqué aux smartphones classique, sera beaucoup plus immersive encore avec l’utilisation de casques RV comme Oculus.

Musique et réalité virtuelle

Non seulement « vivre la musique », mais également la « voir », c’est justement ce sur quoi travaillent les chercheurs de la réalité virtuelle. Dans ce domaine, impossible de passer à côté d’Oculus Rift, le fameux « visio-casque ». Dans ce domaine, Surge, le jeu musical proposé par la société développeuse de l’Oculus Rift DK2 et créée par Arjan van Meerten, programmeur 3D, musicien et cinéaste, est une avancée stupéfiante dans le domaine de l’interaction et de l’immersion musique/technologie.

L’univers de Surge, science-fictionnesque et inquiétant, voit apparaître des créatures squelettiques géantes qui s’effondrent au rythme de la bande son composée en temps réel par son créateur et les joueurs. Une expérience unique, aux dires de tous les utilisateurs, même si celle-ci ne donne à voir qu’un mince exemple des possibilités futures offertes par la RV. 

Scénographies immersives

Aujourd’hui des artistes comme Ben Frost avec A U R O R A live, l’Anglo-saxon Koreless avec The Well (imaginé par Emmanuel Biard), Clark et son live Phosphor, défient également l’espace en proposant des show immersifs à la pointe de la technologie numérique et de l’innovation scénographique qui immerge le spectateur dans un maelstrom de sensations auditives et visuelles (lire l'article sélection des scénos 2015).  Une plongée dans un océan de perceptions rendue possible grâce à l’association de stroboscopes, de capteurs, de cellules photo-électriques, de lasers 3D ou d’écrans tactiles géants et des projections vidéo fantomatiques. Une déferlante créative que l’on doit à l’union logique due à l’usage de même technologie (après tout Ableton Live et Max/MSP comportent tous deux des options visuels). 


Ben Frost A U R O R A w/MFO // visuals from MFO 

Musique contrôlée par smartphone 

Impossible de passer à côté de l’aspect participatif de la musique actuelle. Une tendance qui va se confirmer dans le futur. Exemple récent avec Chloé X IRCAM proposé pour la fête de la musique 2015 et qui voyait l’artiste utiliser les nouvelles technologies web audio de l’IRCAM pour concevoir une expérience sonore interactive dans laquelle les sons circulaient de ses machines aux smartphones du public qui pouvait lancer certaines séquences via son téléphone.

De son côté, le projet Artiphone instruments 1 développé à Nashville, propose à l’utilisateur de jouer de centaines d'instruments en utilisant un iPhone comme contrôleur. L’application permet non seulement de jouer de la guitare, de la batterie ou des loop électroniques, mais également de mixer et de jouer d’un instrument avec le son d’un autre (du piano avec le son d’un banjo par exemple). 


INSTRUMENT 1 modes from Artiphon 

Kinect et le contrôle musicale à distance

Kinect, la fameuse télécommande bardée de capteurs et de senseurs radars de Xbox, a elle aussi son rôle à jouer dans le futur de la musique. Utilisée comme outil d’interaction entre l’œuvre musicale et l’auditeur/utilisateur, elle permet la mise en forme d’innovation comme le V Motion Project, une interface permettant de contrôler la musique grâce au mouvement du corps.


The V Motion Project from Assembly on Vimeo.

Cette idée a été mise en application à l’occasion d’un show du peu recommandable Skrillex, permettant à un performer d’utiliser le mouvement de ses bras et de tout son corps pour contrôler le dubstep de l’américain. On imagine avec émerveillement les possibilités offertes par ce type de technologie, dans le cadre des scénographies du futur, mais également dans les concerts et dans les clubs. 

Maxence Grugier

photo titre : CHLOE X IRCAM / Nuit Blanche 2015 / Gaité Lyrique photos © Vanessa Bosio 

VOIR & ECOUTER


Eno • Hyde - Lilac from Warp Records 


Ben Frost A U R O R A w/MFO from MFO on Vimeo.


Clark - Phosphor Teaser from Clark on Vimeo.


Koreless & Emmanuel Biard - The Well

En relation

Scopitone se nourrit d’ailleurs

Japon, Canada, Islande… cette année, plus de dix nationalit&eacu

Les smart sculptures de Pia MYrvoLD

Après avoir présenté Art Avatar 2, une nouvelle sé

Atonal 2017: entre gravité et hypnose audiovisuelle

C’est une nouvelle fois dans la cathédrale industrielle du Kraftw

Scopitone 2017, avant-poste de la mutation des arts numériques

Du 20 au 24 septembre 2017, Scopitone le festival nantais dédi&eac