La sauvegarde numérique des oeuvres de Pierre Henry

Pierre Henry Musique concrète

Pionnier de la musique électroacoustique, le compositeur Pierre Henry s’est éteint début juillet en laissant une œuvre riche de centaines de pièces musicales, dont la préservation est désormais numériquement assurée grâce à un partenariat entamée en 2008 entre le compositeur et la BNF (Bibliothèque Nationale de France).

Si Pierre Henry n’avait pas toujours la réputation d’avoir bon caractère, son génie de compositeur ne laisse lui planer aucun doute. Aux côtés de Pierre Schaefer - père de la musique concrète et qui fut son mentor dès 1946 au sein des studios de la Radiodiffusion-télévision française (RTF), puis dans le cadre du fameux Groupe de Recherche Musicale (GRM) qui se mit en place au début des années 50 -, Pierre Henry a largement participé à l’ébauche d’un style musical à part entière qui allait marquer le XXème siècle, celui de la musique concrète ou musique électro-acoustique, dont le principe d’objets sonores venant se substituer à la note allait révolutionner les principes mêmes de la composition musicale.

 Pierre Schaeffer & Pierre Henry
Pierre Schaeffer & Pierre Henry

Basé, non pas sur l'écriture, mais sur la synthèse, l'organisation et la manipulation de sons enregistrés, souvent diffusés pour l’écoute via des procédés de spatialisation totalement inédits et procédant de systèmes élaborés de haut-parleurs disposés en orchestre (comme le fameux acousmonium du GRM, concrétisant les principes d’une musique dite «  acousmatique »,  c’est à dire une musique pouvant être entendue sans être vue, en rupture donc avec la source musicale instrumentale classique), cette musique technicienne allait en effet poser les bases de toute la musique électronique à venir, mais également d’un grand nombre de techniques d’enregistrements et de production désormais étendues à toute la création musicale contemporaine et bien entendu à la création numérique. Compositeur visionnaire, Pierre Henry a ainsi largement profité de la généralisation à cette époque de l'enregistrement sur bande magnétique, permettant par sa flexibilité d’utilisation un grand nombre possibilités d’édition : découpage et montage des enregistrements, "renversement" des sons, accélérations et ralentissements, utilisation du multipiste, etc…

Pierre Henry

Un créateur transdisciplinaire

Sa première œuvre majeure, Symphonie pour un homme seul, coécrite en 1949 avec Pierre Schaefer mettra largement en résonance toutes ces techniques, qui ne cesseront de s’améliorer à travers les années. Mais au-delà de la technique, Pierre Henry témoignera tout au fil de sa carrière d’une curiosité manifeste pour une culture pop en prise avec son époque, ou pour des collaborations transdisciplinaires avec le cinéma, le théâtre, les arts graphiques, soulignant sa logique de chercheur à l’écoute de son temps. En 1967, son premier grand succès public est bien sûr sa Messe pour le temps présent, composée en collaboration avec Michel Colombier sur une commande du chorégraphe Maurice Béjart et intégrant le tube « Psyché Rock ».


Psyché Rock - Pierre Henry (1967)

Mais on peut également citer la manifestation sonore et visuelle Futuristie, créée en 1975 au Palais de Chaillot en hommage au futuriste Luigi Russolo. Ou, bien entendu, l’hommage que lui rendra dès 1997, à l’occasion de ses 70 ans, la scène électro/techno internationale à travers la compilation Métamorphose : Messe pour le temps présent, regroupant des remix d’artistes aussi réputés que Fatboy Slim, Coldcut ou Dimitri From Paris.  

A sa façon, Pierre Henry était donc un compositeur avant-gardiste en marge des avant-gardes officielles, dont le travail a toujours relié de manière originale œuvre savante et musique populaire. Il n’est pas étonnant que derrière ses allures lunatiques, Pierre Henry se plaisait ainsi à inviter le public à venir découvrir ses œuvres à domicile, dans son studio SON/RÉ installé directement chez lui, rue de Toul dans le XIIe arrondissement de Paris, et où se  tiendront à partir de 1996 plusieurs séries de performances aussi intimes qu’insolites.

La numérisation pour la postérité

C’est sans doute dans ce sens, à la fois académique et universaliste, que Pierre Henry avait pensé dès 2008 la transmission et la sauvegarde de ses œuvres : une sauvegarde où l’outil numérique allait cette fois s’avérer décisif. Cette année-là, Pierre Henry et la Bibliothèque Nationale de France (BNF) signent en effet une convention visant à la préservation de l’œuvre du compositeur. L’accord porte sur la numérisation des 116 œuvres majeures, dites « opus » et sur 300 œuvres « d’application » (œuvres destinées à la danse, au théâtre, au cinéma, à la publicité…). Pour l’ensemble de ce corpus, Pierre Henry s’attelait à la réalisation d’une nouvelle version « définitive » de chacune de ces œuvres dans son studio SON/RÉ, avec l’assistance d’un ingénieur du son du département de l’Audiovisuel de la BNF. Pour chacune de ces versions, une  copie numérique était ensuite versée pour conservation à la BNF, où elle venait d’ailleurs rejoindre un petit trésor de guerre constitué de nombreuses autres archives liées au compositeur (coupures de presse, documents relatifs à des ballets chorégraphiés sur ses compositions musicales comme La Reine verte et La Tentation de Saint Antoine de Maurice Béjart, ou Enivrez-vous et Verfangen de Carolyn Carlson, et autres correspondances). Un dernier cadeau offert par Pierre Henry à la postérité la plus large là-aussi, alliant chercheurs musicologues et public mélomane.

Laurent Catala

Photo Titre: Jean-Regis Rouston/Roger Viollet/Getty Images
 

VIDEOS

‪Symphonie pour un homme seul, 1949


Pierre Henry - Messe Pour Le Temps Present ,1967


Pierre Henry FUTURISTIE 1975 full album


Pierre Henry ‎: Danse du jeune homme, La Reine Verte, 1965


The Art of Sounds (2007) - Pierre Henry, par Éric Darmon & Franck Mallet

 

En relation

Acces)s( #17, le reflet de l’humain dans la machine

L'utilisation exponentielle des machines est l'un des sujets de pr&eac

Un parfum de mystère plane sur la treizième édition du festival Gamerz

Le chiffre 13 pour cette édition de Gamerz qui verse dans l'é

Machines hantées à l'Impakt Festival 2017

Imaginez-vous vivre dans l'internet des objets. Vous caressez un chat fl

Entretien: Liam Young - "La VR n’a rien de radicalement nouveau"

Architecte spéculatif renommé Liam Young a honoré le fe