Festival Tropisme, une quatrième édition à 360°

Pour sa quatrième édition, du 30 mars au 2 avril 2017, le festival Tropisme propose une programmation immersive, toujours à la croisée des cultures pop et des dernières avancées technologiques qui est sa marque de fabrique. Il se recentre dans le temps (l'année dernière le festival s'étalait sur une vingtaine de jours) et aussi dans l'espace : il quitte La Panacée et le centre historique pour prendre des accents plus campagnards en bordure de Montpellier au Mas de Grille. La recette, qui a fait ses preuves, reste la même, allier fête & footing avec des propositions artistiques et réflexives autour des nouvelles technologies, avec cette année le pari de faire cohabiter l'expérience solitaire de la réalité virtuelle et la convivialité festive du dance floor.

(Image titre : Notes on Blindness de Peter Middleton & James Spinney, Image DR).

Si les premiers contenus de VR (réalité virtuelle) se contentaient souvent de jouer sur les seules sensations de l'immersion (vertige, vitesse,etc.), le succès et le perfectionnement de ces technologies et leur démocratisation permet désormais à nombre de créateurs de s'approprier ce mode de diffusion. Les productions se multiplient et de fait, Vincent Cavaroc, directeur de Tropisme, les organise cette année en différentes catégories : fiction, jeux vidéo, documentaire, enfants et érotisme. Une pièce est dédiée au dispositif Panrama, créé par le montpelliérain Philippe Jaulmes, qui a permis dès 1958 une projection hémisphérique immersive à 180°. Près de quarante dispositifs sont à expérimenter dans les six salles de l'exposition TROIS CENT SOIXANTE°.


Image de coupe du dispositif Panrama.

Parmi les œuvres programmées, on découvre en première présentation publique une visite de la maison du compositeur Pierre Henry, père avec Pierre Schaeffer de la musique concrète, mais aussi plasticien. Lieu de création, lieu de vie, lieu de partage, sa demeure reflète son univers iconoclaste. Elle a régulièrement été ouverte au public pour des concerts intimistes, que l'on pouvait écouter de la cuisine au salon, ou assis sur son lit. Pour faire perdurer cet héritage, Éric Darmon (déjà auteur du documentaire "Pierre Henry ou l’art des sons") recrée "La maison des sons" en application virtuelle. On peut la visiter telle un musée ou y entendre un concert, jouer sur la console, découvrir le studio et accéder à maintes archives. Un travail de mémoire essentiel sur l'une des figures les plus importantes de la musique électroacoustique, précurseur des musiques électroniques telles qu'on les connait aujourd'hui.


Teaser de Notes on Blindness de Peter Middleton & James Spinney, disponible sur Samsung Gear, iOS et Android.

L'un des avantages de la VR est de pouvoir se glisser dans la peau d'un/une autre et d'ainsi partager son vécu. Peter Middleton & James Spinney ont choisi de donner une version extrêmement poétique du journal audio enregistré par l'écrivain John Hull alors qu'il perd la vue. Notes On Blindness plonge le spectateur dans un univers d'ombres et de sons. Dans un style plus réaliste, Our baby nous place dans la peau d'un nouveau-né affligé d'une étonnante malformation, en voici l'introduction :

La VR attire l'industrie du sexe pour des raisons évidentes. La célèbre maison de production pornographique Marc Dorcel a déjà largement investi dans cette technologie. Dans la salle réservée aux adultes, Viens fait figure d'OVNI. Des corps entremêlés se caressent baignés dans une lumière blanche, expérience tantrique dont le mysticisme est souligné par la musique quasi méditative.


Teaser de "Viens" de Michel Reilhacet Mélanie Le Grand.

Au chapitre Jeux vidéos, Sens explore l'univers dépouillé du dessinateur Marc-Antoine Mathieu. Seule indication, suivez la flèche !


Bande-annonce à 360° de Sens de Charles Ayats, Armand Lemarchand et Marc-Antoine Mathieu, disponible sur Samsung Gear, iOS et Android.

L'immersion sonore gagne en profondeur grâce au son binaural. Le Collectif Mu l'utilise dans son application de parcours sonore géolocalisé Soundways qui couvre le trajet de tramway de la place de la Comédie à la salle Victoire 2. Pour en profiter, téléchargez l'application et munissez-vous d'écouteurs. L'application a été créée en 2014 et expérimentée lors du festival Bande Originale, la vidéo qui suit donne un aperçu de l'une des Navettes Sonores sur le canal de l'Ourcq.

Une fois sur place, le son est live sur une soirée, deux nuits et deux après-midi. Cette année, on note une prédilection pour l'électro instrumentale avec Aufgang et Paradis. Une soirée y est spécialement consacrée avec Cabaret contemporain, Magnetic Ensemble et Fabrizio Rat. Le clubbing n'est pas oublié, la nuit Ed Banger house party programme les artistes du label Busy P, Para One et Boston Burn.

Le volet conférences interroge l'influence des technologies immersives sur l'éducation, le journalisme et les jeux vidéos au Musée Fabre.
Le programme complet est à retrouver sur le site de Tropisme 2017.

Article Sarah Taurinya

En relation

Grand Cru Scopitone 2017

Rencontres, découvertes et émotions, cette année encore l

Acces)s( #17, expérience sensible des machines

Le festival Acces)s(, don’t la prochaine édition a lieu du 10 oct

Crak Festival: Le minimalisme se la joue aussi en mode numérique

Rendez-vous dédié aux musiques inclassables et improvisé

Six mois au gré de la Biennale Némo

Et c’est parti pour Némo 2017…2018 ! Après la