Exposition Gabey Tjon a Tham: mouvements pour un ballet cinétique et optique

Stereolux exposition art

En deux mouvements, simultanément cinétique et optique, l’artiste nous convie à un voyage hypnotique et tangible. Un ballet organique propice au songe et à la contemplation.

La Néerlandaise Gabey Tjon a Tham crée des œuvres qui font appel à des lois physiques fondamentales, inspirées de comportements et de modèles observés dans la nature. Depuis 2012, cette jeune artiste prometteuse explore les relations entre l’humain, la nature et la technologie à travers des installations sensorielles. Basés à la fois sur le mouvement, la lumière et le son, ses ballets de sculptures mécaniques et organiques relèvent de l’expérience intime, et ne se dévoilent complètement qu’au bout de plusieurs minutes d’immersion.  Les simples lois de la physique, incarnées avec leurs évidentes précision et complexité comme avec leurs aléas, constituent cet étrange ballet organique, générant des phénomènes presque naturels, propices au songe et à la contemplation.

Installation lumino-cinétique et sonore, ))))) repetition at my distance se veut une interprétation subjective du voyage du son à travers l’espace. Les tiges, en tournant sur elles-mêmes, créent des motifs à chaque fois uniques, comme les feuilles d’un arbre remuant au gré du vent. Elles livrent un spectacle hypnotique, tel un ballet organique, entre nature et mécanique.


))))) repetition at my distance from Gabey Tjon a Tham 

 

Autre œuvre présentée, Red Horizon est un ballet à la fois désordonné et coordonné de rotors lumineux. Une chorégraphie visuelle et sonore qui persiste plusieurs secondes sur nos rétines. L’éblouissement est total, au sens strict comme au figuré. Une œuvre aussi imprévisible que Mère Nature. Un champ de doubles pendules forme un plan de particules blanches dans un espace tridimensionnel. Chaque bras du pendule contient une lumière blanche et un petit haut-parleur qui met en mouvement l'imprévisible mécanisme créant à la fois l'ordre et le chaos. L'installation persiste entre les entités naturelles et mécaniques, créant des entités donnant le sentiment d'une vie inconnue, une présence. Certains mouvements évoquent un sentiment d'autonomie, comme s'ils avaient leurs propres systèmes nerveux avec des pensées compexes non dénouées d'un certain sens de l'humour.

Gabey Tjon a Tham
Red Horizon, Gabey Tjon a Tham 

Ils évoluent comme un flux d'images qui gonflent progressivement dans le temps, dans lequel les éléments de construction anciens et nouveaux créent des événements inattendus. La lumière, le son et le mouvement guident leur présence avec des dimensions physiques devenant alors une sorte ballet automatique abstrait.

Formée à l’Académie royale des arts et au Conservatoire royal de La Haye, la Néerlandaise Gabey Tjon a Tham n’est pas une scientifique stricto sensu, comme l’espace d’exposition de Stereolux a pu en accueillir parfois. Et pourtant, les œuvres qu’elle crée font appel à des lois physiques fondamentales, inspirées de comportements et de modèles observés dans la nature. Depuis 2012, cette jeune artiste prometteuse explore les relations entre l’humain, la nature et la technologie à travers des installations sensorielles intégrant différents matériaux. Basés à la fois sur le mouvement, la lumière et le son, ses ballets de sculptures mécaniques et organiques relèvent de l’expérience intime, et ne se dévoilent complètement qu’au bout de plusieurs minutes d’immersion – et même après coup, par un effet de persistance visuelle, voire auditive.

 

GABEY TJON A THAM
EXPOSITION

ART OPTIQUE, CINÉTIQUE & TECHNOLOGIQUE
du 2 AU 25 JUIN 2017 - GRATUIT
Vernissage jeudi 1er juin à 18h30
Lundi au Vendredi 13h30 – 18h30 · Samedi et dimanche 14h30 – 18h30
 

www.stereolux.org  >> Evenement

Stereolux Gabey Tjon a Tham

 

 

 

 

En relation

Motion Motion célèbre la richesse du Motion Design

Stereolux à Nantes accueillera, samedi 6 mai 2017, Motion Motion, le pr

Le numérique plus que jamais en piste au SÓNAR+D

Recherche en Intelligence Artificielle et Réalité Virtuelle,

#Soft Love : Le désir à l’épreuve du futur

#Soft Love est la nouvelle création de Frédéric Deslias (

Exposition Gabey Tjon a Tham: mouvements pour un ballet cinétique et optique

En deux mouvements, simultanément cinétique et optique, l&rsqu