bgirard


J'anime depuis plusieurs années une émission consacrée à la musique contemporaine sur une radio parisienne, Dissonances (http://pagesperso-orange.fr/dissonances/). Ce travail m'a amené à être plus sensible aux sons qui nous entourent. Il m'est arrivé de rester quelques minutes, les yeux fermés, juste pour les entendre ou plutôt les écouter comme on écoute de la musique. Cette démarche doit naturellement beaucoup à la musique concrète, tout particulièrement à Luc Ferrari et à Jean-François Cavro, mais aussi, dans un registre différent à Morton Feldman et aux minimalistes.

J'ai remarqué qu'au bout de quelques secondes, parfois de quelques minutes, si l'on était dans de bonnes dispositions, on finissait par oublier le sens des sons, leur origine, pour ne retenir que leur contenu musical. Cela m'a donné l'envie d'enregistrer des sons. Non pas pour créer des oeuvres musicales mais pour me donner du matériau pour réfléchir sur la représentation. Ce sont quelques une de ces prises sonores que je me propose de vous faire partager, avec les réflexions qu'elles m'inspirent.


Grande surface

Près de vingt minutes d'un enregistrement dans une grande surface. le magnétophone a été posé dans le caddy, d'ù ces roulements que l'on entend longuement au début puis à plusieurs reprises dans la bande.

Le temps de l'écoute est tout différent de celui vécu. Ce qui parait, au début, une éternité, ne semble, lorsqu'on le vit, lorsque l'on pousse le caddy dans le hall qui précède le magasin lui-même, bref : quelques instants inutiles, rien de plus. Ce sentiment d'un temps qui n'a pas la même valeur revient constamment dans ces enregistrements. La représentation du son déforme notre perception du temps. Mais elle met également en évidence que nous passons dans ces grandes surfaces l'essentiel de notre temps à pousser un charriot.

On remarquera également la variété des sons, conversations, musiques enregistrées qui font un fonds sonore dans les rares moments de silence. A la fin, on reconnaîtra peut-être (mais ce n'est pas sûr) le bruit des caractéristique des caisses enregistreuses. 

En relation

#CuratingMoney w/ Systaime new exhibition at Jed Voras

  «Et si le net.art pouvait être notre future systèm
by aleksandra@jedvoras.eu

Triennale // Device_Art : 5e Triennale internationale de robotique, gadget et appareil d’art

Initié en 2004 par l'organisation croate KONTEJNER | bureau des pra
by Eastern Bloc

Les ateliers numériques d'été 2016

Processing, Arduino, Raspberry Pi, Blender & FabLab Rejoignez-nous pour l
by iMAL

Iterations #2: I don’t know where this is going

Une installation collective de Constant & esc Contrairement aux ser
by iMAL