accès-s


L'association accès)s( cultures électroniques est un projet unique en Nouvelle Aquitaine, qui promeut depuis 2000 la création artistique électronique et numérique dans le champ des arts plastiques, de la vidéo, du cinéma, de la musique et du spectacle vivant. Au travers de ce courant artistique, accès)s( interroge les effets de la généralisation des technologies sur nos cultures et nos sociétés. Privilégiant une approche artistique, culturelle et anthropologique, accès)s( propose en partage les enjeux du monde de demain. 

accès)s( explore, expérimente et rend compte de démarches artistiques qui font preuve d’acuité face au monde contemporain, à travers les manifestations qu’elle engage, les artistes qu’elle soutient et les rencontres qu’elle offre aux populations.

accès)s( est reconnue d'intérêt général, membre du Réseau Fusée (Acteurs de l'Art Contemporain en Aquitaine) et du RAN (Réseau Art Numérique International).


festival accès)s( # 17 - Machines sensibles

 

Peuplant notre quotidien, les machines ont un impact sur nos vies. Elles conditionnent notre rapport au monde et nous construisent. Elles constituent un sujet de prédilection pour les artistes : objet chamanique à la limite de l’incarnation divine, fétichisée ou rejetée, les machines prolongent les intentions conscientes ou inconscientes de leurs créateurs. Au programme de l’exposition : des machines sensibles, créatures numériques, machines célibataires et désirantes, ou dénonçant par l’humour ou l’ironie la rhétorique du progrès.

Les machines, mécaniques, électriques ou électroniques, sont généralement programmées pour réaliser une tâche précise, qu’elles exécutent sans (dé)faillir, n’ayant ni faim, ni soif, ni sommeil, n’étant envahies d’aucun doute existentiel, et étant généralement dépourvues de toute forme d’humour.

On les associe volontiers à une forme de rationalité poussée à l’extrême, à l’opposé de l’univers des sentiments, des émotions et de la sensibilité. Pourtant, certains artistes ont décidé de consacrer leur pratique à la construction de machines, leur attribuant des capacités d’évocation oniriques ou même métaphysiques.

D’où vient la sensibilité que nous prêtons à certaines machines ?
D’une imperfection réelle ou simulée ? De l’inutilité, voire de l’absurdité de la tâche qu’elles auraient à accomplir ? De leur fragilité apparente qui les condamnerait à une mort certaine ? D’une forme d’autonomie d’action qui suggèrerait une volonté propre ? D’une apparente capacité de créer, en dessinant des objets ou en inventant des compositions musicales ?

Les machines « sensibles » sont celles qui provoquent chez nous un phénomène d’identification, voire même de projection, en étant le miroir de nous-même. Elles nous renvoient à notre fragilité, à nos joies, à nos peurs, à nos angoisses, à nos désirs, à tous les comportements absurdes que nous mettons en place pour tenter de contourner nos faiblesses. Elles nous confrontent à la beauté et à l’absurdité de la condition humaine.

Mais cette sensibilité n’est-elle pas aussi source d’angoisse ?
Jusqu’où pouvons-nous accepter qu’une machine nous ressemble ? Une machine trop humaine pourrait revendiquer des droits en tant qu’ « espèce », dans un but d’émancipation, voire de domination de son créateur. Est-ce pour cette raison qu’au-delà d’un certain seuil de ressemblance, un robot humanoïde finit par nous glacer d’effroi et provoquer un phénomène de rejet ?
Dans le contexte de la dépendance que nous avons noué avec les machines, dont le bug de l’an 2000 marqua l’expression soudaine et névrosée d’une prise de conscience planétaire, est-ce que nous n’attendons pas aussi d’une machine qu’elle soit fiable, rassurante et profondément « inhumaine » ?
D’où peut-être le rapport ambiguë, voire conflictuel qui se tisse parfois entre les machines et leur créateur.

Commissaire invité, Christian Delécluse

Site et programme
 

mardi 10 octobre
- Vernissage exposition Machines sensibles

mercredi 11 octobre
- Conférence Les machines artistes
- Ateliers et démos robots
- Vernissage exposition Machines utopiques
- Performance Con Grazia - Martin Messier & Anne Thériault

jeudi 12 octobre
- Conférence L’avenir des machines : entre science et fiction ?

samedi 14 octobre
- Conférence Des machines et des hommes
- Visite guidée exposition Machines sensibles par Christian Delécluse, commissaire
- Concerts Quiet motors de Pierre Bastien + Krikor + In Aeternam Vale

mardi 17 octobre
- Projection Ikarie XB1 -  Jindrich Polák

vendredi 20 octobre
- Projection Her  -  Spike Jonze

samedi 9 décembre
- Performance La capture de l’inaudible  -  Matthieu Saladin
- Concert Sélection musicale Art Kill Art

acces-s.org

En relation

Ludicart à Fontenay sous Bois et Perpignan

Ludicart, l'art interactif en jeux, 6 installations interactives ​
by Ludicart

20.11.2017 > 07.01.2018 – Exposition The Art of Secret @ Mundaneum Mons

  Il est intéressant de constater à quel point la s
by Transcultures

« ÉLOGE DE LA FUTILITÉ » (Extraits 2011-2012)
 Vidéo

En parallèle à MOVIMENTA NICE 2017
 et à l’expositi
by Alain de Fombelle